vendredi 21 août 2015

R. Goddard : "Heather Mallender a disparu" à Rhodes...

***** ("Into the blue") - Ed. Le Livre de poche, 2013, 715 p.
Réf. géogr : R-U / Rhodes / Athènes

"Si elle revenait maintenant, ou même dans cinq minutes, tout irait bien."...

Je range ce livre dans la veine des enquêtes policières à la Robert Galbraith (L'appel du coucou - Le ver à soie) voire Elizabeth George. Quoique, "pour de vrai", j'ai bien souvent pensé au roman "Cinq mouches bleues" de Carmen Posadas au fil de ma lecture.

Soit une enquête assez prenante, un personnage principal bien sympathique, Harry Barnett, anglais quinquagénaire qui n'a pas fait grand-chose de sa vie, et qui vivote sur l'île de Rhodes en faisant office de gardien de la villa de son ami le distingué sous-secrétaire d'Etat à la Défense Alan Dysart.
C'est là que débarque un jour la jeune  Heather Mallender, relation du propriétaire, venue se reposer au soleil de la Méditerranée. Elle n'y reste qu'un mois... car à l'occasion d'une promenade dans la montagne, elle disparaît subitement. Les soupçons pèsent sur Harry, qui découvre un jeu de photos laissées par Heather, et décide de suivre la piste indiquée par chacune des photos pur remonter à la source de la disparition de la jeune femme.

J'ai regretté que le passage sur l'île de Rhodes soit finalement assez court contrairement à ce que laissait supposer la (belle) couverture. Car le roman se poursuit en grande partie autour de Londres et dans la campagne anglaise, ce qui n'a pas gâché mon plaisir car les descriptions sont fort joliment amenées et les plongées dans les milieux étudiants privilégiés tout aussi intéressants.

Un polar classique et de bonne facture, bien écrit, sans hémoglobine à tout va : c'est bon à prendre. 

--> mes "polars"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...